Audi

Une rumeur qui n'en est plus une

Depuis plusieurs mois il se chuchotait que le groupe Volkswagen avait planifié son arrivée en Formule 1, la discipline reine du sport automobile. Il se disait même que 2 marques différentes allaient y prendre part, Audi et Porsche. 

Aujourd'hui, en marge du Grand Prix de Belgique de F1, Audi a confirmé officiellement son engagement en Formule à partir de 2026. Pour Porsche, l'information reste à confirmer.

Audi s'engage en tant que fournisseur des groupes propulseurs

« Le sport automobile fait partie intégrante de l’ADN d’Audi, commente Markus Duesmann, le président du conseil d’administration d’Audi. La Formule 1 constituera à la fois une scène mondiale pour notre marque et un laboratoire de développement très exigeant. »

« La combinaison de la haute performance et de la compétition est toujours un moteur d’innovation et de transfert de technologie dans notre industrie. Avec le nouveau règlement moteur, c’est maintenant le bon moment pour nous de nous engager dans le sport. Après tout, la Formule 1 et Audi poursuivent toutes deux des objectifs de durabilité clairs. »

Une arrivée en tant qu'écurie à part entière sera-t-elle annoncé bientôt ?

L'annonce du jour ne concerne que l'engagement en tant que motoriste mais il se murmure qu'Audi ira encore plus loin et devrait s'engager en tant qu''écurie à part entière, à l'image de l'écurie Ferrari. Pour cela, un partenariat avec Sauber devrait être scellé. Etrange coïncidence, Alfa Roméo a annoncé, ce jour également, la fin de sa collaboration avec Sauber. L'annonce de cette collaboration se fera avant la fin de l'année a annoncé, Markus Duesman.

Pourquoi pas avant 2026 ?

La réglementation relative à la Formule 1, et en particulier concernant les moteurs, sera profondément revue en 2026. Il n'était dès lors pas question d'investir dans le développement d'un moteur pour 3 saisons uniquement avant de devoir tout recommencer quasiment de zéro.

Les différences dans le règlementation seront nombreuses. Nous pointons entre autres deux  :

  • Un électrification beaucoup plus importante (on parle de 400 kW de puissance rien que pour l'unité électrique!)
  • Un moteur essence fonctionnant avec du carburant de synthèse

Audi et le sport auto, une longue tradition

La marque aux anneaux a toujours été très dynamique en sport auto. Rappel de quelques événements marquants :

  • L'Audi Quattro devient championne du monde des rallyes grâce à sa technologie Quattro révolutionnaire (1982 avec Walter Rohrl, Stig Blomqvist et Hannu Mikkola. Cette époque du Groupe B est florissante pour la marque aux anneaux, avec deux titres constructeurs (1982 et 1984) et deux titres pilotes (Mikkola en 1983, Blomqvist en 1984).
  • Audi remporte le très relevé championnat DTM en 1990, 1991 avec HJ Stuck (Audi V8) et F. Biela (Audi V8). En 2002, Laurent Aïello impose sont Audi TT. En 2004, c'est l'Audi A4 qui remporte le championnat avec Mattias Ekström.  S'en suivront encore des titres en 2007, 2008, 2009, 2011, 2013, 2014, 2016, 2017, 2019 et 2020 
  • Audi a également relevé brillamment le défi des 24 heures du Mans, étant le premier constructeur à y imposer un véhicule diesel. Audi a remporté l'épreuve en 2000, 2001, 2002, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2010, 2011,  2012, 2013 et 2014.
  • Plus proche de nous, Audi a également gagné plusieurs fois les 24 heures de Francorchamps en 2011, 2012 et 2017, 
  • Plus exotique, Audi a également remporté la célèbre course de côte américiane Pikes Peak en 1985, 1986 et 1987.
  • Plus innovant, Audi a triomphé dans le championnat de Formule E, les formules 100% électriques. Avec son partenaire ABT, le constructeur allemand empoche notamment le titre pilotes en 2017 avec Luca di Grassi et le titre constructeurs l'année suivante.

Depuis cette année, c'est en rallye Raid qu'Audi tente d'imposé son buggy hybride avec, en point de mire, le Dakar.