Audi

Avec un design affûté, à l’avant et à l’arrière en particulier, et des technologies innovantes, Audi renforce le charisme et l’élégance sportive de l’A8. Aussi la marque aux quatre anneaux affine-t-elle plus encore le caractère assuré et avant-gardiste de sa berline de luxe active. Sources d’inspiration par leurs fonctions innovantes, les nouveaux phares et feux arrière de pointe constituent l’apogée du solide portefeuille technologique de l’A8. Le fleuron de la marque crée ainsi une expérience contemporaine et orientée utilisateur, tant pour les passagers que pour les conducteurs.

Héritière de l’Audi V8, l’A8 est le fer de lance de la marque dans le segment des berlines de luxe depuis 1994. L’Audi A8 est un symbole du standing et du prestige de la marque. La quatrième génération de la berline de luxe, qu’Audi a présentée en 2017, l’a élevée à un rang supérieur en matière de puissance, d’apparence et d’équipement. En tant que premier modèle de série, l’A8 a révélé le futur langage stylistique dès son lancement et ce n’est donc pas un hasard si elle est depuis lors le visage avant-gardiste de la marque. Les lignes nettes, associées à des technologies éprouvées et à un confort exceptionnel à l’arrière, définissent la philosophie haut de gamme d’Audi dans ce segment.

Encore plus de prestige et d’autorité : le design extérieur

L’Audi A8 est une berline qui incarne le standing et exhale l’autorité, et grâce à ce remodelage, son extérieur est encore plus caractéristique, plus assuré et plus athlétique. La base de la calandre Singleframe s’est élargie et s’orne d’angles chromés dont la taille augmente de bas en haut. Les entrées d’air latérales sont désormais plus verticales et arborent un nouveau style, à l’instar des phares, dont le bord inférieur dessine un contour distinctif dans la partie extérieure. En résumé, les nouveaux éléments de design orchestrés de main de maître dans la zone avant renforcent considérablement la présence et l’autorité de l’A8, tout en affûtant la silhouette du modèle haut de gamme de la marque.

Le caractère moderne de la berline de luxe se révèle particulièrement frappant en vue de profil. Le dôme du toit s’aplatit. Les lignes étirées de la carrosserie soulignent la longueur du véhicule, tandis que les larges passages de roue suggèrent le système de transmission quattro de série. Dans toutes les variantes du modèle, la zone du bas de caisse présente une forme concave et se termine par une lame pointée vers la route. L’arrière est dominé par de larges barrettes chromées, une signature lumineuse personnalisable grâce aux Digital OLED dans les feux arrière et une bande lumineuse segmentée. L’insert du diffuseur dans le pare-chocs est délicatement accentué et redessiné avec des barres horizontales. L’Audi A8 est dotée de quatre sorties d’échappement à débit optimisé, un classique pour le modèle S d’Audi, encadrées d’un contour continu. Ces pots d’échappement constituent l’un des détails caractéristiques de son design sportif.

Outre l’extérieur de base, Audi propose à ses clients le pack extérieur chrome et, pour la première fois sur l’A8, le nouveau pack extérieur S line. Ce dernier confère à l’avant une touche dynamique et permet une différenciation plus marquée d’avec le modèle de base : une lame distinctive dans la zone des entrées d’air latérales accentue la face avant, la rapprochant de la S8.

5,19 mètres de long

Les améliorations apportées au produit ne modifient que dans une très faible mesure les dimensions du vaisseau amiral d’Audi dans le segment des berlines de luxe. L’A8 affiche un empattement de 3,00 mètres, une longueur de 5,19 mètres, une largeur de 1,95 mètre et une hauteur de 1,47 mètre. La S8 est environ un centimètre plus longue. La carrosserie de l’A8 suit le même principe que l’Audi Space Frame (ASF), puisqu’elle est composée de 58 % de pièces en aluminium. Le compartiment passagers est constitué de composants en acier formé à chaud, complétés par un panneau arrière en polymère renforcé de fibres de carbone présentant une très haute résistance et une extrême rigidité en torsion. Des tourelles de jambe de force en alliage de magnésium parachèvent le concept de construction légère. L’impressionnante rigidité de la carrosserie est à la base de la maniabilité précise, de l’excellent confort et de la tranquillité acoustique à bord.

Phares Digital Matrix LED et feux arrière OLED

Comparables à des projecteurs vidéo, les phares Digital Matrix LED utilisent la technologie DMD (Digital Micromirror Device, ou matrice à micromiroirs). Chaque phare contient environ 1,3 million de micromiroirs qui décomposent la lumière en minuscules pixels, ce qui signifie qu’il peut être réglé avec une précision absolue. Cette technologie permet notamment d’assurer une nouvelle fonction, à savoir l’éclairage d’orientation et des voies de circulation sur les autoroutes. Dans ce cas-ci, les phares émettent un tapis de lumière qui éclaire particulièrement bien la voie de circulation sur laquelle se trouve le conducteur. Mais surtout, l’éclairage d’orientation aide le conducteur à rester intuitivement sur sa bande dans les chantiers routiers. Les phares Digital Matrix LED peuvent générer les fonctions dynamiques coming home/leaving home au moment du déverrouillage du véhicule et de la sortie de celui-ci. Ils brillent, produisant des projections sur le sol ou sur le mur.

L’A8 renouvelée est équipée de série de feux arrière Digital OLED (OLED = organic light emitting diode, soit diode électroluminescente organique). Au moment de la commande de la voiture, il est possible de choisir entre deux signatures lumineuses arrière, voire trois pour la S8. Quand le mode dynamic est sélectionné dans l’Audi drive select, les feux adoptent une signature qui est exclusivement disponible pour ce mode.

Associés aux systèmes d’aide à la conduite, les feux arrière Digital OLED assurent une fonction d’indication de proximité : si un autre véhicule s’approche par l’arrière à moins de deux mètres d’une A8 immobile, tous les segments OLED sont alors activés. Parmi les fonctions supplémentaires figurent les clignotants dynamiques ainsi que des séquences coming home et leaving home.

La sobriété au service du design

L’intérieur de l’A8 est comparable à un salon spacieux et très personnalisé, offrant un espace ouvert et agréable. Il présente une architecture strictement horizontale qui souligne sa largeur. Le langage formel reste toujours empreint de retenue. Dans l’obscurité, le pack d’éclairage d’ambiance plus (de série avec l’intérieur Audi design selection et dans la S8) met élégamment en scène l’intérieur et, à l’arrière, des lampes de lecture utilisent la technologie Matrix LED.

La gamme de sièges et d’équipements de sièges de l’A8 mise à jour est diversifiée, très confortable et traduit une incroyable assurance, en particulier au niveau des sièges arrière pour lesquels de nombreuses options sont disponibles. Le siège relaxant de l’A8 L est la cerise sur le gâteau. Il offre de nombreuses possibilités de réglage et un repose-pieds au dos du siège du passager avant. Les passagers peuvent l’utiliser pour réchauffer et masser à différents degrés la plante de leurs pieds. Le pack de siège relaxant inclut une fonction de massage du dos par 18 coussins pneumatiques, un appui-tête confort à réglage électrique, une console centrale continue en option (également disponible avec une tablette rabattable), la climatisation automatique de luxe à quatre zones et les nouveaux écrans à l’arrière. Une glacière comprenant un compartiment bar dans le programme Audi exclusive renforce le confort.

Le travail de haute qualité souligne le caractère artisanal de l’intérieur de l’A8. Cela s’applique aux perforations précises des revêtements des sièges, aux caches décoratifs à ouverture et fermeture électriques des ouïes d’aération ou encore au cuir velouté des appuis-tête confort. Les sièges sont recouverts de série de cuir Valetta. Celui-ci peut être remplacé par le cuir Valcona disponible en option avec la possibilité de choisir la nouvelle teinte cognac brown. La nouveauté du catalogue est le matériau en microfibre durable Dinamica pour les panneaux de porte, mais qui peut également être utilisé pour la garniture des montants ou le ciel de toit en option.

Sensibilité et intelligence : les commandes

Le concept de commande à réponse tactile MMI de l’Audi A8 s’appuie sur deux écrans (10,1 pouces et 8,6 pouces) et la commande vocale naturelle. Le dialogue est ouvert par la phrase d’appel « Hey Audi ! ». L’Audi virtual cockpit entièrement numérique, avec affichage tête haute en option, complète le concept d’affichage et de commande et met en exergue l’orientation vers le conducteur. Les informations importantes sont affichées directement dans le champ de vision du conducteur.

De nouvelles solutions : la navigation et Audi connect

Le système MMI Navigation plus équipe de série la nouvelle mouture de l’Audi A8. Il est pris en charge par la plate-forme modulaire d’infodivertissement de troisième génération (MIB 3).

Les services en ligne et Car-2-X d’Audi connect, également de série, viennent compléter le système de navigation. Ils sont organisés en deux packs : Audi connect Navigation & Infotainment et Audi connect Safety & Service avec Audi connect Remote & Control.

La réponse aux exigences modernes : les nouveaux écrans à l’arrière

Des options attrayantes sont également disponibles pour le matériel d’infodivertissement. Les nouveaux écrans à l’arrière sont taillés sur mesure aux attentes des passagers arrière d’aujourd'hui. Cela se traduit par deux écrans de 10,1 pouces avec résolution full HD fixés au dos des sièges avant. Ils restituent du contenu issu des appareils des passagers et peuvent recevoir de nombreux flux vidéo et audio par diffusion, notamment à partir de plates-formes de streaming bien connues, de médiathèques TV ou de réseaux cellulaires.

Le Bang & Olufsen Advanced Sound System a été mis au point pour les amateurs de Hi-Fi exigeants : il envoie le son 3D avec une dimension verticale aux sièges arrière. Un amplificateur de 1 920 watts alimente 23 haut-parleurs et les lentilles du haut-parleur d’aigus sont commandées électriquement à partir du combiné d’instruments. La télécommande de la banquette arrière, qui est désormais solidement montée dans l’accoudoir central, permet de commander une multitude de fonctions de confort et d’infodivertissement depuis l’arrière. L’unité de commande, avec son écran tactile OLED, est à peu près de la taille d’un smartphone.

Trois packs : les systèmes d’aide à la conduite

Une quarantaine de systèmes d’aide à la conduite sont disponibles dans l’Audi A8 remodelée. Certains d’entre eux, dont les systèmes de sécurité Audi pre sense basic et Audi pre sense front, font partie de l’équipement de série de la famille A8. Les options sont organisées dans les packs Park, City et Tour. Le pack d’assistance plus fusionne les packs. Des fonctions telles que l’assistant de vision nocturne et les caméras de vision périphériques sont disponibles séparément.

Le point fort du pack d’assistance Park est le système d’aide au stationnement à distance plus : il permet de manœuvrer automatiquement la grande berline pour entrer dans une place de stationnement en parallèle ou en perpendiculaire et d’en sortir. Le conducteur n’a même pas besoin d’être dans la voiture pour qu’elle se gare.

Le pack d’assistance City comprend l’assistance au croisement intersection assist, l’assistance à la circulation transversale cross-traffic assist, le side assist, l’alerte de sortie de voie exit warning et l’Audi pre sense 360° qui améliore la sécurité en cas de collision latérale en combinaison avec la suspension active.

Le pack d’assistance Tour est particulièrement complet. Son cœur est l’adapative cruise assist, qui ajuste le guidage longitudinal et latéral sur toute la plage de vitesse du véhicule. Derrière les systèmes d’aide à la conduite de l’Audi A8 se cache le calculateur central d’assistance au conducteur (zFAS), qui calcule en permanence un modèle de l’environnement.

Magistrale et efficace : la gamme de moteurs

L’Audi A8 renouvelée est disponible avec cinq motorisations. Les 3.0 TDI et 3.0 TFSI sont des moteurs V6 de trois litres de cylindrée chacun. Le 4.0 TFSI, qui déploiera différents niveaux de puissance sur les A8 et S8, répartit ses quatre litres de cylindrée sur huit cylindres grâce à la technologie « cylinder on demand », ou cylindre à la demande. Le modèle hybride rechargeable TFSI e combine le 3.0 TFSI avec un moteur électrique.

Le 3.0 TDI équipe l’Audi A8 50 TDI quattro ainsi que l’A8 L 50 TDI quattro. Il développe 210 kW (286 ch) de puissance et un couple de 600 Nm qui est déjà disponible à 1 750 tr/min et reste constant jusqu’à 3 250 tr/min. Les A8 et A8 L dotées du moteur diesel exécutent le zéro à 100 km/h en 5,9 secondes et peuvent atteindre la vitesse de pointe bridée électroniquement de 250 km/h, laquelle est identique pour tous les modèles A8.

Le 3.0 TFSI de 250 kW (340 ch) propulse les Audi A8 55 TFSI quattro et A8 L 55 TFSI quattro. Une variante de 210 kW (286 ch) est proposée en Chine. Il délivre un couple de 500 Nm entre 1 370 et 4 500 tr/min. Le véhicule atteint 100 km/h en 5,6 secondes en départ arrêté (modèle L : 5,7 secondes).

Dans la version destinée aux modèles A8, le 4.0 TFSI déploie 338 kW (460 ch) et 660 Nm de couple qui sont disponibles entre 1 850 et 4 500 tr/min. Ces caractéristiques moteur permettent des performances très sportives : l’A8 60 TSFI quattro et l’A8 L 60 TFSI quattro abattent toutes deux le zéro à 100 km/h en 4,4 secondes. L’un des points forts du V8 est le système cylinder on demand (COD) qui désactive temporairement quatre cylindres pour une conduite plus économe.

L’Audi S8, des performances galvanisantes dans la catégorie luxe

L’Audi S8 TSFI quattro est le modèle sportif très haut de gamme de la famille. Le V8 biturbo génère une puissance de 420 kW (571 ch) et un couple de 800 Nm disponible entre 2 050 et 4 500 tr/min. Il réalise le sprint classique en 3,8 secondes. Le système COD améliore également l’efficacité de la S8. Si souhaité, des clapets sonores peuvent être intégrés dans le système d’échappement afin d’amplifier la sonorité. En outre, le modèle le plus puissant de la famille A8 sort des lignes d’assemblage doté d’un équipement de série particulièrement riche. Celui-ci comprend notamment une combinaison unique de composants de suspension innovants. La S8 est la seule à être équipée d’usine de la suspension active prédictive, du différentiel sport et de la direction intégrale dynamique.

Toutes les motorisations mentionnées précédemment présentent de série la technologie d’hybridation légère (MHEV) qui recourt au système électrique principal de 48 volts de l’A8.

Deux moteurs, une batterie : l’Audi A8 à propulsion hybride rechargeable

Les Audi A8 60 TFSI e quattro et A8 L 60 TFSI e quattro sont les modèles hybrides rechargeables (PHEV) de la gamme. Le 3.0 TFSI est épaulé par un moteur électrique compact. La batterie lithium-ion placée à l’arrière peut désormais stocker une quantité nette d’énergie de 14,4 kWh (capacité brute : 17,9 kWh), soit nettement plus qu’auparavant. Avec une puissance totale de 340 kW (462 ch) et un couple total de 700 Nm, l’Audi A8 60 TFSI e quattro passe de zéro à 100 km/h en 4,9 secondes (A8 et A8 L).

Les conducteurs des modèles hybrides rechargeables peuvent choisir parmi quatre modes. « EV » permet une conduite purement électrique, « Hybrid » offre une combinaison efficace des deux types de propulsion, tandis que « Hold » permet de conserver l’énergie électrique disponible. Enfin, le moteur à combustion interne recharge la batterie dans le mode « Charge ». La capacité de charge maximale (en courant alternatif) est de 7,4 kW.

tiptronic, quattro et différentiel sport : tout l’éventail des expériences de conduite

Tous les moteurs de l’Audi A8 sont associés à une boîte tiptronic à huit rapports assurant des passages de vitesse fluide et rapide. Grâce à une pompe à huile électrique, la transmission automatique peut changer de rapport même lorsque le moteur à combustion ne tourne pas. La transmission intégrale permanente quattro avec différentiel central autobloquant est de série, mais peut être complétée en option par le différentiel sport (de série sur la S8, non disponible sur les modèles hybrides rechargeables). Celui-ci répartit activement le couple entre les roues arrière dans les virages pris à grande vitesse, rendant ainsi la conduite encore plus sportive et plus stable.

Technologies avant-gardistes : la suspension

La nouvelle mouture de l’Audi A8 impressionne par le caractère équilibré de sa suspension de série. Elle allie le plaisir d’une conduite sportive à une confort total, grâce notamment aux profils de conduite distincts proposés par le système Audi drive select. La suspension pneumatique adaptative avec amortissement piloté fait partie de la dotation de série, tout comme la direction progressive. La direction intégrale dynamique est également disponible en option, mais fait partie de l’équipement de série de l’Audi S8.

La suspension active prédictive

Le point fort de l’A8 renouvelée est sa suspension active prédictive. Celle-ci est capable de charger ou décharger chaque roue individuellement par le biais d’un moteur électrique, ajustant de cette manière la position du châssis à n’importe quelle situation de conduite. La suspension active prédictive ouvre un spectre fascinant d’expériences de conduite à bord de la nouvelle Audi A8. Lorsque le mode dynamic est activé dans l’Audi drive select, la grande berline exprime son côté sportif. Elle prend ses virages de manière franche, les angles de roulis sont réduits et la caisse ne plonge pratiquement pas au freinage. En mode comfort+, en revanche, elle absorbe avec douceur toutes les irrégularités de la chaussée. La direction fonctionne ici de concert avec la caméra frontale qui lui permet d’identifier les surfaces inégales (dans les limites du système) et de régler les actionneurs de manière prédictive.

La suspension active prédictive présente en outre une spécificité dans le mode comfort+ : sa fonction intégrée d’inclinaison en courbe réduit l’accélération latérale qui agit sur les occupants. À l’entrée d’un virage, elle soulève le côté de la caisse située à l’extérieur de la courbe tout en abaissant le côté opposé. Le véhicule peut s’incliner ainsi jusqu’à trois degrés. L’effet en virage est à peine perceptible entre 80 et 130 km/h et pour des accélérations latérales allant jusqu’à 0,4 g. En ligne droite en mode confort+, la suspension active prédictive compense les mouvements de tangage du châssis. Pour une montée à bord et une sortie du véhicule encore plus confortables, la caisse s’élève et s’abaisse automatiquement de 50 mm maximum.

A8 L Horch : spécialement pour le marché chinois

L’Audi A8 L Horch, la version haut de gamme destinée au marché chinois, mesure 5,45 mètres de long, soit 13 cm de plus que l’A8 L. À l’intérieur, le généreux matelassage au motif de diamant, le logo brodé sur les coussins et les tapis de sol à poils longs à l’arrière soulignent le caractère exclusif de cette version. À l’extérieur, la calandre Singleframe spécialement conçue avec des renforts verticaux montre qu’il s’agit d’un modèle de luxe. Ce n’est pas tout, puisque s’y ajoutent des applications chromées, par exemple sur les boîtiers de rétroviseur, des signatures lumineuses spécifiques à l’arrière, un toit panoramique plus grand, des emblèmes, l’emblème Horch sur le montant C, les jantes au design « H crown ». La dotation de série est également élargie, comprenant par exemple un siège relaxant. Pour la première fois dans le segment D, le modèle supérieur peut s’habiller d’une finition bicolore pour les clients chinois qui souhaitent donner à leur voiture un aspect particulièrement élégant.

Prix de base : à partir de 94 700 euros

L’Audi A8 remodelée arrivera sur les marchés en décembre. En Belgique, le prix de base de l’A8 50 TDI quattro s’élève à 94 700 euros. Les tarifs de l’A8 60 TFSI e quattro et de l’Audi S8 commencent respectivement à 110 750 euros et 143 770 euros.

Photo 1 / 1